Bière en bouteille ou bière pression : quelles différences ?

Le choix entre la bière en bouteille et la bière pression peut être complexe, mais seulement si vous ne connaissez pas grand-chose à cette boisson. Quand on prend le temps de bien se pencher sur l’univers de la bière, on peut rapidement comprendre qu’en ce qui concerne le goût, la bière pression est réellement meilleure. Mais il faut aussi avouer que la saveur n’est pas le seul critère qui peut influer dans ce genre de choix. Je vais donc prendre le temps de vous énumérer toutes les différences entre la bière en bouteille et la bière pression.

Biere en bouteille

Des différences en ce qui concerne le brassage

La première différence que l’on note entre la bière en bouteille et la bière pression concerne le brassage. Les méthodes diffèrent avec ces deux modèles. Si la bière en fût est fraîchement brassée, on ne connait pas toujours la date exacte d’embouteillage de la bière en bouteille. Cette situation est aussi la raison pour laquelle le goût de la bière pression est meilleur (comme je le disais plus haut). Il y a en réalité un grand nombre de paramètres qui peuvent altérer le goût de la bière, lesquels sont surtout liés aux conditions extérieures. C’est pourquoi avec la bière en fût, on n’est jamais déçu du résultat. On prend soin de bien la protéger des rayons UV, afin de veiller au goût de la boisson. Mais en ce qui concerne la bouteille, on ne peut avoir la même certitude. On n’a aucune idée de comment les producteurs ont traité cette bière.

Des différences liées à la composition des deux bières

Les différences concernent également les composants de ces deux boissons. La quantité de gaz carbonique n’est pas la même pour la bière en fût et la bière en bouteille. Dans le premier cas, on note une quantité très importante de CO2, et c’est ce qui vous garantit cette sensation très agréable de picotement sur la langue, gage de ressentis bien jouissifs. La bière pression est une bière très gazeuse. Tandis qu’avec son homologue, on ne saurait dire la même chose. Ce que vous devez comprendre avec la bière en bouteille, c’est qu’on ne peut rajouter le CO2 que durant sa mise en bouteille justement. Dans ces conditions, il n’est pas rare que le gaz tende à s’échapper. La bière devient alors moins savoureuse.

À préciser tout de même que ce n’est pas parce que la bière en fût parvient à proposer une grande quantité de gaz carbonique que vous devrez verser dans l’exagération pour autant. Il est important de dissoudre le gaz dans le liquide pour ne pas avoir à saturer la bière. Vous pourrez ainsi offrir à la bière pression une quantité de CO2 suffisante, pour des dégustations réussies.

Des différences avec la conservation de la boisson

En ce qui concerne la conservation également, la bière en bouteille et la bière en fût diffèrent. Pour la bière pression, il n’est possible de conserver les arômes de la boisson que pour une durée de 30 jours environ. Et encore, ceci s’applique aux fûts de 5 à 6 L. Par contre avec la bouteille, vous pouvez la mettre au réfrigérateur pendant tout le temps que vous voudrez, même durant de longs mois. D’autant plus qu’il y a des styles de bières qui deviennent encore meilleurs en vieillissant. Il vous sera donc possible de bien améliorer les saveurs si vous conservez votre boisson dans le réfrigérateur. Une méthode qui n’est applicable qu’avec la bière en bouteille. Retenez néanmoins qu’une bière se déguste toujours à la bonne température. Un excès de fraîcheur pourrait tout aussi bien tuer l’arôme de la boisson qu’un manque de fraîcheur. Le juste milieu sera donc à rechercher. D’autant plus qu’avec la bière en bouteille, vous trouverez facilement la température de consommation idéale sur l’étiquette. Alors qu’avec la bière en fût, il vous faudra vous arranger pour qu’elle soit toujours comprise entre 3 et 5 °C.

Des différences au niveau de la pasteurisation

Ce point vient d’ailleurs compléter le précédent puisqu’il renseigne sur les raisons qui entraînent la durée de consommation de la bière en bouteille. En effet, avec cette boisson, il est important de la plonger dans de l’eau chaude à 62 °C avant de pouvoir l’utiliser. C’est ce qui augmente sa durée de vie, mais peut aussi contribuer à altérer le goût naturel de la bière. Si vous comptez vous servir de votre bouteille pendant de très longs mois, pensez à l’accompagner d’une température ambiante de 18 °C. Par contre avec la bouteille en fût, vous n’aurez pas à faire tout cela. Cette boisson tient à préserver au maximum ses arômes naturels. C’est pourquoi vous devrez penser à la consommer rapidement.