Le sommeil est une agace

SommeilTous les jours, je suis constamment fatigué, chaque matin est plus dur que le précédent, la tentation d’appuyer sur SNOOZE pour avoir le privilège de dormir 10 minutes de plus, et encore et encore. Et que lorsque vient le temps de travailler oufff que je suis fatigué…. Oh que mon lit m’appelle. Je l’entends crier mon nom. Et que lorsque je m’installe derrière mon volant après ma journée de travail, mes paupières sont tellement lourdes, la route semble être un long sommeil paisible. Le bruit du vent qui frappe ma voiture roulant à vive à l’heure est le son d’une belle berceuse. Sans oublier mon siège chauffant pour me rappeler la douce chaleur lorsque j’étais sous les couvertures. Et qu’une fois arrivé à la maison, une fois que je dois me coucher, surprise…. Je n’ai plus sommeil. Ohhh que la nuit est longue, cette nuit blanche n’a pas de fin. Je sens que je suis de plus en plus fatigué, mais dans l’incapacité de dormir. Dormir me stress, mais ne pas arriver à dormir me stress encore plus. Quoi faire? Comment Faire? Combien de temps encore? Et voilà que je m’endors, et voilà que mes paupières sont lourdes, très lourdes…. Ohh que je tombe endormi….. ohhhh ZUT!!! « je suis tombé endormi » et j’ai sursauté tellement que je suis tombé dans un sommeil profond…. Et voilà, je ne dors plus. Je suis réveillé. Merde, le soleil se lève. Merde, il ne me reste plus beaucoup de temps pour dormir. Merde je dois dormir…. Merde, je dois encore peser sur SNOOZE. Et encore, et encore. Merde je suis en retard! Très en retard… Au Diable, je ne me lève pas. Merde le téléphone sonne. Merde Je dois me lever. Oh que je suis fatigué… oh que mes paupières sont lourdes. Ahhh que mon lit me manque. Tant pis j’abandonne. Je m’endors trop. Je suis fin prêt pour le long sommeil. Le sommeil d’une froideur éternelle. Je suis fatigué, je cède. La fatigue l’aura remporté sur moi. Elle a gagné. J’abandonne.