La Polonaise du café

Plume françaiseSamedi après avoir été déjeuné avec une amie proche, je me suis installé dans un petit café français. C’était à ce moment que mon cerveau a pondu le dernier texte que certain aura peut-être aperçu sur le Web. À l’instant où je terminais ce texte, il y eu cette belle polonaise, née à Québec, qui entra et qui prit place à côté de moi. Je ressenti quelques palpitations à mon cœur. Mon cœur qui en avait souffert beaucoup récemment. Je me sentais revivre, je la regardais du coin d’œil et je me disais que je devais y parler. Je cherchais ce que j’aurais bien pu y dire. Quoi dire à une femme lorsqu’elle est près de vous. J’étais nerveux, j’avais l’impression qu’elle pouvait lire dans mes pensées. Cette idée me glaçait le sang. Figé, je n’arrivais pas à parler, j’ai donc retiré mes écouteurs pour laisser une ouverture à une conversation proche. Elle ouvrit on MAC et c’est à ce moment qu’elle me posa LA QUESTION : « Sur quel réseau es-tu connecté? » -Hé oui, ce fameux café n’avait aucun réseau internet, même pas une prise pour brancher son ordinateur portable. J’ai su que c’était ma chance. Mon destin me souriait. J’ai ensuite enchaîné comme suit : « Toi aussi tu t’es faites arnaquée, ce café n’a pas internet. Mais vois ça du bon côté, tu pourras étudier en paix sans être dérangée par Facebook […] en quoi étudies-tu? […] Quelle université? […] Très intéressant. » Elle était d’une nature très sympathique, très belle et très intelligente. Un peu vulgaire comme le sont tous les Québécois. Mais très charmante. Je me suis mis à lui demandé si j’étais Fou, je lui expliquai brièvement le texte que je venais d’écrire qui décrivait les lieux et les personnes. « Même histoire, mais seulement des personnages différents ». Nous avons fini ce café dans un bar pas très loin de l’endroit. Je craque pour elle, je le sens. Heureusement que j’ai l’écriture pour me changer les idées. Sans sa plume, ou je dirais plutôt sans ses touches, un artiste n’est rien. Comme Sartre disait : « Je Pense, donc je suis! »